Un « virus de colère » infecte le monde dans Running Man

En 2013, un « virus de colère » fatal s’empare de la planète, réduisant à néant le monde du rire.  Etant les derniers membres de l’humanité à ne pas avoir été infectés, les membres de Running Man ont eu pour mission de se rendre dans la dernière zone non-infectée de la terre et de récupérer le vaccin qui guérirait tout le monde.

Cependant, l’histoire n’en est pas restée là, car, un par un, les membres ont été infectés par le virus transmis par un agresseur inconnu. Les membres survivants ont commencé à avoir des soupçons entre eux, en particulier envers Yoo Jae Suk, qui a déjà été au coeur de plusieurs retournements de situations par le passé.

En fait, Yoo Jae Suk avait reçu une mission secrète: un des membres propageait le virus, et le faisait passer pour un acte de son alter ego, ‘Yoomes Bond’.

Armé de son arsenal habituel composé d’outils d’expulsion à haute vitesse de H2O surpuissants (ou pistolets à eau), Yoomes Bond a entrepris sa mission pour trouver celui qui souillait son nom et qui tentait de détruire le monde du rire.

Cependant, ce ne fut qu’après que la moitié des membres ne soient infectés que Yoo Jae Suk a finalement découvert la vérité: c’était Song Ji Hyo qui sabotait la mission, et qui avait reçu une mission secrète au préalable pour infecter tout le monde à son insu.

Lorsque les deux agents secrets, seuls survivants, se sont retrouvés face à face, Yoo Jae Suk a finalement vaincu la traîtresse, rendant la fin du dernier épisode de la série ‘Yoomes Bond’ palpitante.

Source: Allkpop
Traduction: Running Man France

Vous aimerez aussi...