Kim Jong Kook dévoile ses projets pour sa tournée en Asie du Sud-Est

Sans titrejhg 2A la télévision, le vétéran de la variété Kim Jong Kook symbolise l’homme puissant. Que ce soit volontaire ou non, il est certain qu’il survit dans Running Man grâce à son incroyable force et il a reçu plusieurs surnoms tels que « Commandant » et « Sparta Kim Jong Kook ».

Bien que les membres de Running Man soient une grande famille heureuse, les courses de l’émission demandent beaucoup de talents pour tromper, négocier et même à menacer pour être le meilleur. Kim Jong Kook a du se faire un nom dans une émission qui requiert beaucoup des membres réguliers. Grâce à son talent, il deviendra un MC sur l’émission Escape The Crisis Number One’ sur KBS 2TV et qui commencera le deuxième semestre de l’année.

La position de Kim Jong Kook en tant que chanteur est un peu différente que celle d’une star d’émission de variété. L’industrie de la musique est dominée par les jeunes et leur musique rapide. Le chanteur de ballades de 37 ans n’est pas puissant dans ce domaine. C’est l’une des raisons majeures qui ont justifié pourquoi il a mis autant de temps pour sortir son dernier album, qui lui a pris 3 années de préparation.

Cependant, il a tenté une approche assez risquée au lieu de suivre les tendances. La musique est devenue téléchargeable et les hits changent tous les jours. Sortir un album (le 7ème, intitulé « Journey Home ») avec 10 chansons est énormément risqué mais un risque que le chanteur a jugé bon de prendre.

Récemment, Donga a rencontré Kim Jong Kook près de Gwanghwamun à Séoul et il a dévoilé qu’il avait une autre surprise. Ce printemps, Kim Jong Kook projette de faire plusieurs concerts en Asie du Sud-Est. Il a déclaré: « La première destination est Singapour. J’ai fait des concerts au Japon et aux USA mais cette fois je ferai un concert indépendant en Asie du Sud-Est ». Le chanteur a déjà des fans en Asie, depuis l’époque où il était membre du groupe Turbo, mais récemment il a une fanbase encore plus importante grâce à l’émission Running Man.

Malgré tout, ce n’est pas tous les jours que voyez un chanteur avec 18 années de carrière faire ses débuts en Asie du Sud-Est. Les groupes les plus récents font des voyages annuels vers différents pays d’Asie, il est donc logique de se demander comment un chanteur, ayant débuté en 1995 et respecté pour ses talents, se sent au vu de ses débuts en Asie du Sud-Est. Kim Jong Kook dit en riant: « Si, à l’époque de mes débuts, ils avaient un système pour les idoles comme aujourd’hui, on m’aurait probablement dit de faire de la chirurgie esthétique ».

Kim Jong Kook s’est exprimé de manière sincère sur la situation: « Aujourd’hui, la musique a autant de valeur qu’un bout de mouchoir. L’injuste système de répartition des revenus sur les téléchargements ne fait qu’encourager les agences de management à continuer à utiliser des tactiques superficielles. Nous avons besoin d’un système dans lequel même des agences de management temporaires puissent prospérer du moment qu’ils font de la bonne musique. Mais cela est loin de la réalité. Si nous voulons continuer de développer la K-Pop, alors nous devons faire des changements à l’échelle nationale ».

Il a aussi fait part de son opinion sur les stars de la variété: « En terme de diffusion, les choses se sont énormément améliorées. En comparaison avec les années 90, la manière dont on traite les membres des émissions et même la communication entre les membres et l’équipe de production s’est beaucoup améliorée ». Puis, il est revenu sur le sujet de la musique: « Donc l’industrie de la musique doit changer tout autant et tout ira bien ».

Kim Jong Kook approche déjà de la quarantaine. Pourra-t’il continuer d’être le « Commandant et le « Survivant » dans l’industrie du divertissement? Kim Jong Kook, en tant que chanteur et star de variété répondit: « Mon modèle est Lee Moon Sae sunbae.Il y a quelque chose que j’aimerais qu’on dise de moi en tant que chanteur et acteur de variété. J’aimerais qu’on dise « Oh, Kim Jong Kook. Je suis toujours content de le voir » « .

Source: Running Man Central
Traduction: Running Man France

Vous aimerez aussi...