2ème partie de l’interview du producteur de Running Man

Tout au début, vous étiez focalisés sur les points de repères. Pourquoi cela a-t’il changé?
J’ai pensé que nous étions en train de nous renfermer dans ces lieux alors que nous tentions de les sauver. Par exemple, si nous décidions d’aller dans un centre commercial, combien de jeux pouvez-vous créer autour de ce lieu? En y repensant, nous avons eu du mal à trouver des jeux correspondant aux lieux. Aujourd’hui, je pense que les endroits où nous nous rendons se transforment en points de repères. Ce fut le cas à plusieurs reprises, par exemple, j’ai entendu dire qu’un musée que nous avons visité est devenu célèbre après notre passage.

Les personnages, plus que les points de repères, semblent être désormais devenus l’élément central
Dans un vrai programme de variété dans un cadre naturel, les personnages peuvent mis en place assez rapidement. ‘Family Outing’ en est un exemple. Mais Running Man est un programme de variété basé sur le jeu, donc nous devons construire le cadre autour des règles de jeu. Par conséquent, la mise en place des personnages ne s’est pas faite rapidement. Néanmoins, si nous l’avions forcée, le public ne l’aurait pas accepté, donc nous avions pas mal lutté au début. Ces temps-ci, nous sommes devenus plus libres en ce qui concerne les jeux  et nous avons créé des nouveaux concepts comme celui du concept surnaturel. En conséquence, nous avons pu développer des personnages différents.

Je suis curieux de savoir comment vous avez pu penser à autant de jeux
Il n’y a vraiment rien de nouveau, nous avons seulement changé légèrement des jeux déjà existants. Heureusement, les gens pensent que c’est nouveau. Pour développer un jeu, les scénaristes en discutent 6 jours par semaine et nous tombons sur des nouvelles idées par hasard. Même lorsque nous tombons sur des objets au hasard dans nos vies, nos avons des idées et nous les écrivons. Dans le cas des super pouvoirs, nous avions vu un film de super héros et nous avions pensé que « ça serait une bonne idée pour une histoire ».

Les jeux en eux-mêmes se sont améliorés, comme celui de l’espion
Je pense que c’est la raison pour laquelle nous arrivons à garder l’attention des téléspectateurs en dépit des jeux redondants. Mais c’est très dur, car quand nous essayons d’améliorer les jeux, nous ne pouvons pas les compliquer. Quelquefois quand nous relisons ce que nous avons créé, nous trouvons que c’est trop élaboré. Le plus dur c’est de trouver un équilibre au niveau de la difficulté. Comme Running Man est pour un large public, les plus âgés et ceux qui n’aiment pas les jeux doivent aussi être pris en compte. Nous faisons donc des jeux que nous simplifions. Cependant, des fois, nous sommes avides et nous espérons faire quelque chose à une plus grande échelle.

Avez-vous une équipe de secours?
Nous éditions au fur et à mesure. En général, nous éditons l’équivalent de 2 épisodes en une semaine. C’est trop pour une équipe mais quelquefois, nous insérons la dernière bobine lorsque l’épisode a déjà commencé à être diffusé. Nous avons une plus grande équipe en comparaison avec les autres émissions (7 scénaristes, 6 producteurs, et plus encore de caméras), mais c’est ce qui arrive parfois lorsque nous devenons avides (rires).

Il est dommage de ne plus voir les épisodes des super pouvoirs ou de renaissance
Nous en avons fait pas mal, mais aujourd’hui, les attentes concernant ces épisodes spéciaux sont très hautes. Nous devons avoir de meilleures idées et créer plusieurs plans car beaucoup de choses peuvent changer durant le tournage en raison de plusieurs facteurs. Cela prend du temps, et c’est ce qui nous retient de les faire trop souvent. Cependant, nous pensons que les projets à grande échelle sont bien, donc si le public les aime, nous pourrons essayer de les réaliser plus souvent avec courage. Les taux d’audimat ne changent pas vraiment avec les épisodes spéciaux, mais les réactions sont généralement positives. Tant que nous essayons quelque chose de nouveau (et quelquefois de bizarre), ce n’est pas grave si c’est un peu enfantin.

Vous n’appelez pas d’invités lorsque vous tournez des épisodes dignes d’un blockbuster.
Pour les épisodes à grande échelle, le point central est sur l’idée ou sur l’objet. A cause de cela, nous devons faire des plans sur les personnages propres aux membres, donc nous préférons le faire avec les membres seulement. Par exemple, dans l’épisode des super pouvoirs, nous avions pensé à des pouvoirs différents qui correspondent aux différentes personnes. Pour que cela soit possible, nous devons bien connaître les personnes. En toute honnêteté, notre programme est l’un des meilleurs pour ce qui concerne la manière de traiter les invités. Cependant, nous ne les appelons pas pour ces choses-là car cela amoindrit la pression sur les producteurs.

Au fur et à mesure des épisodes, vous commencez à créer votre propre histoire de Running Man, comme les épisodes spéciaux Choi Min Soo
Pouvoir faire ces suites est l’avantage des programmes de jeux. Si nous avons une suite d’idées, nous pouvons connecter les parties intéressantes, et comme nous commençons à comprendre comment cela fonctionne, nous pouvons nous préparer à différentes situations. Nous pouvons prédire la manière dont Choi Min Soo pourra attraper quelqu’un dans une situation précise, et comment les membres se combattront pour échapper à ces situations.

Courir autant n’est pas difficile physiquement?
Les VJs ont tous amélioré leur silhouette. Les membres également font du sport régulièrement. Yoo Jae Suk a une meilleure silhouette que la plupart des entraîneurs, surement parce qu’il s’entraîne avec Kim Jong Kook. Ce dernier m’a proposé une fois d’aller avec lui à la salle de sport mais j’ai trop peur d’y aller.

Y-a-t’il un épisode spécial que vous souhaiteriez faire?
Si nous pouvions nous permettre d’avoir le joueur de basket ball, Michael Jordan, j’aimerais faire un épisode de basket ball aux super pouvoirs. Cela sera-t’il possible un jour?

Avez-vous déjà réussi à convaincre une célébrité que vous vouliez avoir dans l’émission en tant qu’invité?
Je voulais vraiment inviter Park Ji Sung, et cela s’est réalisé l’an passé. La même chose arriva avec Son Ye Jin. C’était une question personnelle importante pour moi (rires).

Y-a-t’il un endroit dans lequel vous aimeriez tourner?
La Croatie a l’air d’être un pays particulièrement beau. Je rêve aussi de tourner une course dans le désert. Les productions étrangères offrent souvent des nouvelles visions par rapport aux productions nationales, donc ce sont des choses que je veux. Cependant, comme c’est très cher et que nous devons faire en sorte que les choses s’imbriquent, nous ne pouvons le faire trop souvent. Nous avions prévu d’aller à l’étranger l’année dernière mais ce fut annulé une semaine avant notre départ. il faut avoir l’opportunité et de la chance pour pouvoir tourner à l’étranger.

Quels types de rires Running Man cherche à créer?
Nous voulons simplement que les téléspectateurs oublient tout et rient en paix. Plus que tout, c’est mon souhait en tant que producteur de faire en sorte que ces rires proviennent de quelque chose de spécial, probablement bizarre, quelque chose d’unique. Je m’amuse en produisant Running Man à cause des réactions lorsque nous diffusons des faits uniques. J’espère que l’ambiance changera à l’avenir pour que ces types de rires soient acceptés comme étant normaux.

Source: Allkpop
Traduction: Running Man France

Vous aimerez aussi...